jeudi 20 février 2014

Xéna contre David Douillet

Xéna, icône gay... ça va pas plaire à Civitas ce truc...

Xéna, c'est ma fille (suivez un peu bon sang!). Un p'tit bout de bonne femme de 2 ans et demi et 95cm, tout en douceur, en decibels et en prises de karaté. "Xéna", c'est parce que princesse, mais aussi guerrière.
Le côté princesse, c'est lorsque par exemple elle refuse de tenir avec ses mimines délicates le vilain biscuit au chocolat qui va fondre et coller aux doigts, et que du coup il faut nourrir son altesse sérénissime.
Le côté guerrière, c'est par exemple lorsqu'on veut l'aider à manger sa soupe, un peu liquide, pour éviter qu'elle s'en mette partout et qu'elle pousse alors des hurlements hystériques en distribuant une tornades de mandales rotatives parce que "NOOOON! TOUTE SEULE!!!!".
Ma fille, dans le fond, c'est une sorte de subtil mélange entre la Schtroumpfette (pour le gabarit et les manières de midinette), Lara Fabian (pour la puissance vocale et la fâcheuse habitude de se mettre à beugler sans une bonne raison), et Chewbacca (pour le caractère un peu soupe-au-lait et la tendance à distribuer des ramponeaux).
"–J'aurais dit qu'il y avait de la pomme... –Y en a aussi!"
Son frère, c'est différent. Bon, il essaie bien de lutter (avec plus ou moins de succès) sur le créneau des décibels, mais on sent que c'est moins naturel : essayer juste d'imaginer les cris de Justin Bieber dont on viendrait d'écraser les testiboules entre deux briques (et arrêtez d'avoir d'avoir ce sourire idiot de satisfaction à cette idée). Du coup ça passe moins bien, car on voit qu'il est dans l'imitation de sa soeur. Lui d'ordinaire, il est beaucoup plus dans la nuance : c'est un hâbleur, un comédien, un chanteur, un négociateur, un séducteur. La baston, c'est pas trop son truc. Lui il discute, il négocie... il rigole et il esquive, il se tortille comme une anguille. C'est un mélange d'Eddy Murphy et de Jacky Chan. surtout Jacky Chan d'ailleurs (ça c'est son côté cascadeur qui lui a valu un temps le surnom de Plouf-le-cascadeur). En général, il essaie d'éviter la confrontation.

Pour en revenir à Xéna donc, vous l'imaginez bien, entretenir ce corps de warrior de poche demande un entrainement intensif. Et c'est là que David Douillet intervient.
"J'te prend quand tu veux! Même pas peur!"
Oui, alors non. Pas celui-là. Je parle du David Douillet qui se trouve chez nous. Celui-là :
Grand, encombrant, avec des réglages simplistes... je sais la confusion est aisée mais ça c'est un vélo d'appartement.
Maman Koala l'avait acheté d'occaz sur "Le p'tit coin" pour entretenir sa silhouette de rêve (comme si elle avait besoin de ça, franchement...). Sauf que par manque de temps et de motivation et de réelle nécessité, maman Koala a fini par laisser David prendre la poussière dans un coin du bureau/salle de jeu, tel une vulgaire statuette souvenir moche en coquillage ramenée de la Baule par tata Raymonde.
Enfin... jusqu'au jour où les gnomes commencèrent à marcher, et plus précisément à grimper partout. David devint alors un amusant compagnon de jeu : à la fois mur d'escalade et tremplin de saut. Mais David rongeait son frein : sa vocation, c'est d'être un entraîneur, pas juste une sorte de rocher un peu design.
Sa vraie nature devait fatalement reprendre le dessus un jour. Le déclic vint de Jacky Chan, qui finit par comprendre que le pédalier devait bien servir à quelque chose. Il en fit la démonstration à Xéna, qui, subjuguée, lui emboîta le pas derechef. Depuis lors, chaque jour, elle passe un peu de temps à s’entraîner avec ce brave David (pour l'occasion amputé de ses grands bras, un peu trop encombrants pour une guerrière amazone haute comme trois pommes) :

video

Elle va avoir un beau fessier ma fille, moi je vous le dit... par contre, à mon avis, faudra pas la faire chier, parce qu'elle pourra vous faire bouffer vos dents d'un seul coup de pied rotatif.

8 commentaires:

  1. Elle me plait bien ta fille (pas taper, hein, j'suis une maman). Elle me fait penser a la mienne dont le surnom est Rambo (vu qu'elle a pas de coté princesse...). Et c'est pareil, mon fils se fait victimiser tout le temps (il a pas 8 mois, donc en meme temps...) et pourrait presque avoir le meme surnom que ton fils mais juste parce qu'il a les yeux bridés.
    Chouette tranche de vie, merci (pour tout le blog d'ailleurs dont le style est irrésistible)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rambo? Et beh punaise, ça doit être pas piqué des vers en effet... C'est quoi cette génération de warriors qu'on a fait?!

      Supprimer
  2. Quel style ta fille sur le David D! Mais au final, je suis sûre qu'en grandissant elle finira comme toutes les filles à le laisser prendre la poussière ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il survit jusque là... elle n'est pas forcément tendre avec le matériel :D

      Supprimer
  3. J'vous présenterai un jour ma fille, Jessica, du prénom de la rebelle dans le feuilleton "Logan's run"...
    Vu qu'elle a maintenant un quart de siècle, je pensais pouvoir couler des jours z'heureux (une autre série américaine), mais non : elle vient d'avoir (il y a un an, un mois, une semaine et un jour pile poil aujourd'hui) elle-même une fille qui promet de ne pas être "triste" non plus !
    Adieu veau, vache, cochon couvée et repos du grand-père !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bizarre, j'ai l'impression que la dernière génération de filles est du genre pas piqué des vers...

      Supprimer
  4. J'ajouterai que mon fils est un doux agneau à côté de la "Jackie chan" au féminin de ma copine qui a 15 jours d'écart avec lui...Donc effectivement, une génération de filles qui envoie apparemment!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum. 2030-2040 sera donc placé sous la domination des femmes... c'était ptêt ça l'apocalypse dont la bible ne rebat les oreilles. Pas étonnant que les cathos intégristes de Civitas et du Printemps Français soient terrifiés à l'idée que l'on remette en cause le bon vieil ordre patriarcal :D
      (à titre personnel je trouverais ça plutôt rigolo... j'ai juste un peu peur qu'avec la prise de pouvoir ne viennent la corruption qui l'accompagne)

      Supprimer