jeudi 31 juillet 2014

Totalement inutile, donc absolument indispensable

Certains d'entre vous se souviendront sans doute que cette phrase était le leitmotiv de Jérôme Bonaldi dans "Nulle Part Ailleurs", émission culte de Canal+ à la grande époque, présentée par l'indéboulonnable Philippe Gildas. Je vous parle là d'un temps, que les moins de 20 ans (purée déjà!) ne peuvent guère connaître puisque Gildas a abandonné l'antenne en 1997, et que l'émission a décliné avant de disparaître en 2001. Bonaldi donc, présentait une courte chronique dans laquelle, tel une sorte de catalogue de l'Homme Moderne anthropomorphe, il faisait la démonstration –ratée la plupart du temps, d'où le surnom d' "effet Bonaldi" donné à toute démonstration foireuse commise par lui– toutes sortes d'objets innovants ou insolites dont l'efficacité et la pertinence étaient généralement discutables. Notons que Jérôme Bonaldi fait partie de ces quelques français connus qui disposent d'un sosie américain anonyme :
L'un de ces deux hommes a été chasseur de fantômes. Sauras-tu trouver lequel ami lecteur?
L'un de ces deux hommes a joué le rôle de Batman. Sauras-tu trouver lequel ami lecteur?
L'un de ces deux hommes sait compter  au moins jusqu'à 3. Sauras-tu trouver lequel ami lecteur?

Bref, en tous cas, si cette maxime ("Totalement inutile, donc absolument indispensable") s'applique à l'évidence fort bien à tous ces gadgets idiots et superflus que présentait régulièrement l'ami Bonaldi (ainsi qu'à la plupart des télé-achats #tributeToPierreBellemare), elle s'applique à mon sens encore mieux à l'Art de façon générale.

Bin oui : d'un point de vue purement productif, l'Art ne sert à rien. Et pourtant, de l'avis de beaucoup de gens, l'Art est absolument indispensable (encore faudrait-il se mettre d'accord sur ce qu'est l'Art exactement, mais c'est un autre débat). Ne serait-ce que parce que l'Art questionne, l'Art dérange, l'Art est souvent subversif. Tenez, par exemple : Banksy. Cet artiste urbain anonyme (Banksy est un pseudonyme, sa véritable identité n'est pas certifiée) utilise principalement les murs et le mobilier urbain pour faire passer des messages souvent antimilitaristes ou anticapitalistes à l'aide de tags. Ces œuvres n'ont pas d'utilité en soi, mais le message qu'elles délivrent peut être considéré comme important. D'ailleurs, la simple valeur marchande des œuvres de Banksy montre que certains les considèrent comme indispensables...
"Si vous répétez suffisamment un mensonge, ça devient la vérité de la politique"

Bon, moi je me suis seulement fait taguer par Juste Maman (@justemamanfr) sur Touïteur®. A mon grand désespoir, je doute que ça me rapporte enfin la fortune tant méritée, mais bon, comme il est question des "indispensables de l'été", ça va être l'occasion rêvée de vous parler de choses inutiles, donc indispensables. On va juste essayer de ne pas être trop redondant avec cet article récent. Voici donc le :

Top 5 des indispensables de l'été

1► Le tire bouchon
Également surnommé le "De Gaulle" pour les raisons que l'on devine (je veux bien évidemment parler de l'uniforme).
Aaaah, le prestige de l'uniforme.
Cet ustensile est en réalité utilisable toute l'année. Mais l'été c'est la saison des barbecues, souvent en famille ou entre amis. Et qui dit "barbecue" dit souvent "ouverture d'une bonne bouteille" (à consommer tout de même avec modération, puisque manger du verre, fut-il de bouteille, est clairement dangereux pour la santé). Bon, évidemment rien ne contraint à boire de l'alcool... et force est de reconnaître que l'ouverture d'une bouteille de Caca Colé® ne nécessite pas l'intervention du brave général. Ceci étant une bouteille isolée partagée entre moult convives ne devrait pas s'avérer trop nuisible à votre santé, et l'absence de notre cher officier peut donc s'avérer problématique s'il faut retirer un bouchon.
Pour ma part, en bon fan de Mac Gyver, je suis fin prêt puisqu'à défaut du "De Gaulle", je suis équipé d'un couteau multifonction de l'armée Suisse (ils sont bien ces Suisses : chocolats, montres de luxe, banques, couteaux... ils ont tout compris), dit "couteau suisse", doté entre autres :
  • d'un tire-bouchons (pour le pinard)
  • d'un décapsuleur (pour les cervoises)
  • d'un ouvre-boites (pour les canettes récalcitrantes dont l'ouverture facile se moque de vous – ou les conserves d'olives ou de pâté pour accompagner)
  • d'une paire de ciseaux (pour ouvrir les sachets de chips, olives, etc...)
  • d'un poinçon (pour piquer les saucisses avant de les mettre au barbec', ou faire levier sur le couvercle d'une conserve sous vide)
  • d'une loupe (pour allumer le feu dans le barbec' grâce au soleil –bon courage ceci étant– en cas d'oubli du briquet ou des allumettes)
 Bref, l'outil parfait pour les arsouilles.

On vous aura prévenu : l'alcool est dangereux pour la santé. Consommez donc avec Modération, mais si vous constatez que Modération s'est mis vraiment minable, confisquez-lui ses clés de voiture. Et disposez une bâche au sol, dans son état il risque de vomir ou de faire pipi sous lui, ça serait couillon de ruiner votre tapis.

Foire aux questions :
Q : Mon verre est plein, que faire?
R : Videz-le.

Q : Mon verre est vide, que faire?
R : Plaignez-le!

Q : Je *hips* vois des types bizarres avec une grosse tête et un menton disproportionné *hips*. Je crois que ce sont des aliens *hips*, ai-je trop bu?
R : Pas forcément, si vous voyez ces gars là en double, ça veut dire que ce sont les frère Bogdanov. Vous êtes probablement dans une convention de science-fiction, un plateau télé, ou un truc du genre. Fuyez.

2► l'anti-moustiques
 Les parasites qui veulent nous bouffer, c'est la plaie en été.
"Moi contre les parasites, je n'y vais pas par quatre chemins..."
Un bon répulsif est donc recommandé. Honnêtement, rien ne vaut la bonne vieille essence de citronnelle plutôt que tous les produits soi-disant mirifiques qu'on nous vend parfois fort chers. Du reste, si vous dormez fenêtre ouverte, le mieux est encore de disposer d'une bonne moustiquaire (soit au niveau des portes et fenêtres, soit tout autour du lit). En dernier recours, le lance-flamme est une solution acceptable, bien qu'un peu extrême.

On vous aura prévenu : si malgré vos précautions un moustique a réussi à se glisser dans votre chambre, inutile d'allumer la lumière. En effet, si l'on entend parfaitement le moustique dans l'obscurité, il semble manifestement que ce dernier acquiert une sorte de mode de vol furtif à la lumière (ça doit fonctionner à l'énergie solaire). A moins que la lumière ne rende les humains sourds, je ne sais pas trop... Bref, il sera préfèrable de vous la jouer à la Dardevil : tout à l'oreille. Bonne chance.

Foire aux questions :
Q : Ma copine n'arrête pas de se faire piquer, alors que moi rien. Est-ce normal? Dois-je la quitter?
R : Son sang doit avoir un parfum irrésistible pour les moustiques et autres parasites. Surtout ne la quittez pas! Tel un paratonnerre humain, elle attirera à elle tous ces nuisibles suceurs de sang tels que moustiques, puces, taons, vampires, inspecteurs des impôts... qui du coup vous ficheront la paix.

Q : Il paraît que le moustique-tigre arrive en France, et qu'il peut filer le chikungunya. Mais ça ressemble à quoi un moustique-tigre?
R : A ça :
Les pires, ce sont quand même les moustiques-chats...

3► le maillot de bain
Également appelé au japon Sakakouÿe (pour les hommes), ou Sakanéné (pour les femmes). Attention cependant d'en choisir un adapté à votre morphologie sous peine qu'il ne deviennent Sakapatate.
Ici un choix judicieux : madame porte un magnifique maillot deux pièces modèle "Sharpei" de chez Potam Lingerie, et monsieur a opté pour une pièce très mode, le maillot "Borat" de chez Jean-Gode Potier
Le maillot de bain, c'est à la fois incontournable pour qui va à la plage en été (ou au lac, à la piscine, à l'étang... bref, tout lieu de baignade en public). Il en existe de différentes sortes :
► Pour les Femmes :
  • La robe de bain (robe complète, couvrant des pieds jusqu'au cou. Très en vogue au milieu du XIXème siècle)
  • La combinaison (maillot une pièce composé d'un bas descendant juste au dessus du genou, et d'un haut assez couvrant : fin du XIXème, début du XXème)
  • Le maillot un pièce (plus ou moins échancré selon qu'il est destiné au bain, ou à chasser le mâle en rut)
  • Le bikini (pouvant se décliner en monokini en retirant le haut) existant en plusieurs variantes :
    • bikini shorty (culotte assez couvrante type shorty)
    • bikini slip (culotte normale)
    • bikini slip brésilien (culotte minimaliste : deux triangles de tissus reliés par des ficelles. Moins de tissu = plus cher)
    • bikini string (encore plus minimaliste : un seul triangle et de la ficelle... à ce stade on commence à écarter la peau pour voir le vêtement)
    • microkini (l'une des versions ci-dessus, mais en mini. En gros, comptez le minimum de tissu possible pour que ça soit décent, et divisez par deux. Voir quatre. A ce stade c'est plus de la provocation qu'un accessoire de bain)
Notez que le haut du bikini peut également être de taille et de forme variée, du plus couvrant au moins couvrant, le haut suivant généralement la tendance du bas.
Évolution pas tout à fait chronologique, mais presque...

► Pour les Hommes :
  • Le costume de bain (Costume complet, mais pour se baigner. C'était le top de la mode en 1830)
  • La combinaison une pièce (composée d'un pantalon court et d'un haut à bretelles du plus bel effet. C'était le top de la mode en 1900)
  • Le bermuda
  • Le short
  • Le boxer (short moulant)
  • Le jammer (bermuda moulant)
  • Le slip (dit aussi "moule-burnes", ou encore "poutre apparente" rapport à la difficulté de masquer le moindre émois déclenché par la présence d'une ravissante créature porteuse d'un micro-kini)
  • Le string (surnommé "filet à rôti")
Je sais pas vous, mais le truc avec la ficelle dans les fesses, je trouve ça aussi ridicule sur un homme que sur une femme

Bien plus qu'un vêtement, c'est un accessoire de mode... que dis-je? C'est un outil de séduction, car le maillot de bain est une pièce vestimentaire hautement érotisée. Et je le rappel : été = sexe. Mais n'oubliez pas qu'il y a aussi des enfants sur les plages, alors gardez quand même une tenue et une attitude décente. Si vous optez pour des maillots minimalistes à base de ficelles qui coûtent un bras, allez donc vous trémousser avec vos congénères sur la piste du Macumba le plus proche, ça vous évitera de coller des complexes aux gens normaux.

Bon, sinon, vous êtes un gens normal et vous voulez juste vous baigner? Choisissez simplement un maillot qui vous plait à vous. De préférence dans lequel vous êtes à l'aise.

On vous aura prévenu : les maillots de bain ont une fâcheuse tendance à se détendre et à perdre leur élasticité avec le temps. Faites un essayage avant votre départ pour voir si tout ça tient encore à peut près et si, une fois tendu, ils ne deviennent pas aussi transparents qu'une feuille de papier de riz mouillé. L'autre risque, si le bidule est mal ajusté, étant de retrouver à poil suite à un plongeon, suscitant alors l'ire compréhensible de M. Copé.

Foire aux questions :
Q : J'aimerais bien porter un "deux-pièces" mais j'ai quelques kilos en trop. Non mais c'est suite à ma dernière grossesse hein, c'est pas le chocolat. Dois-je quand même porter un maillot "une pièce" qui masquera ma silhouette?
R : Mais ma grande, tu fais bien comme tu veux! Les greluches et les bellâtres du Macumba en maillot minimaliste te disent que c'est moche? Mais tu es bien dedans et c'est pratique pour nager? Envois-les chier. Au nom de quoi devrais-tu avoir honte de ton corps?

Q : Moi j'aimerais mettre un slip, je trouve que ça soutient mieux qu'un caleçon de bain... mais j'ai les jambes flasques et un gros bidon. Ça ne va pas le faire hein?
R : Même motif, même punition. Rien ne vous empêche d'opter pour le slip si ça vous plait, même si vos abdominables et vos cuisses de grenouilles ne sont pas à la hauteur.
Q : Et... sans maillot du tout ?
R : A la marge, si vous vous sentez d'essayer, optez pour une plage naturiste (j'ai bien dit naturiste et pas nudiste... ceux qui connaissent comprendront parfaitement la distinction, et les autres peuvent me demander, je leur expliquerai) : contrairement aux idées reçues, le naturisme n'est aucunement érotisé ou sexualisé, et bizarrement, on vous juge beaucoup moins sans maillot (plus de raison d'avoir honte de vos kilos en trop, de vos vergetures, de vos poignées d'amour, et autres "imperfections").
4► le chaton
Et oui, été rime souvent avec abandon pour nos amis les bêtes. La SPA est débordée et les refuges sont saturés. Du coup il n'est pas rare de trouver au détour d'un chemin un p'tit animal (chiot, chien, chat, chaton, belle-mère...) abandonné.  Ou plusieurs.


Dans la famille Hérisson on a pris pour habitude de ramasser toutes les p'tites bêtes abandonnées qui trainent dans les rues. Souvent des chatons. Souvent à l'arrivée des vacances (trois de nos quatre chats actuels sont dans ce cas). Le record à ce jour est de 4 d'un coup. Trouvé moins de 48h après le début des vacances d'été il y a quelques années, pas encore sevrés.
Soyons clair : les chatons sont effectivement inutiles, pas du tout indispensables, mais ce sont des êtres vivants bordel de bite à couilles !!! Si vous n'avez pas été assez responsables pour faire stériliser votre chat(te), vous assumez... mais les abandonner comme ça en cambrousse au bord d'une route c'est juste de la cruauté, et si le karma existe, vous finirez réincarné en neurone de Nabilla (autant dire que vous vous sentirez bien seul pour un long moment).
N.B. : ce que je viens de dire s'applique tout autant pour un chiot, voire un chat ou un chien adulte. Si t'as un animal de compagnie, tu assumes : soit tu l'emmènes avec toi, soit tu le mets en garde chez une personne de confiance, soit tu le confies à une pension pour animaux, etc... Les animaux n'ont pas à subir vos humeurs ou à être vos variables d'ajustement. Et puis merde : pensez aux braves couillons types dans mon genre qui les récupèrent après et qui pleurent de devoir nourrir encore un pénible de chat qui fera rien qu'à faire des conneries à la maison en vomissant partout. Par pitié : faites les stériliser!

On vous aura prévenu : les chatons, c'est mignon car c'est petit. Même quand ça fait des conneries c'est rigolo et on leur pardonne. Mais un chaton, ça grandit, et ça devient un chat. Et les chats, on a juste envie de les empailler. Vous êtes prévenu.
Oui, les chats sont des ordures.
Foire aux questions :
Q : Que faire si je trouve un chaton abandonné ?
R : Pleurer un coup.

Q : Non mais sérieusement ?
R : Examiner la bête à la recherche d'une éventuelle identification. En l'absence de tatouage, emmenez-le chez le véto le plus proche : à défaut de tatouage, l'animal peut avoir une puce d'identification, les vétérinaires disposent  d'un lecteur de puces. Pour un animal  trouvé, le vétérinaire ne doit normalement pas vous faire payer pour la seule identification. Il pourra aussi faire un examen sommaire de l'animal pour déterminer son état de santé et son âge. Et accessoirement son sexe, pas toujours évident à déterminer sur un chaton. Notez que s'il est trop jeune, l'animal ne sera ni tatoué ni pucé, même s'il appartient à quelqu'un.

Q : Et si le chaton semble affaibli et qu'il n'y a pas de vétérinaire proche/que c'est férié/etc ?
R : Lui donner à boire. De l'eau dans un premier temps. Vérifier s'il n'a pas des parasites (puces/tiques), et le cas échéant, en enlever le maximum à l'aide d'un peigne à puces et d'une pince à tiques (si vous êtes équipé... sachant que ça ne coûte pratiquement rien). Regardez aussi s'il n'est pas blessé, que ça soit du fait d'un prédateur, ou d'un sale individu (dans ce dernier cas, si vous trouvez l'auteur des faits, pétez lui les genoux de ma part). Il va aussi falloir songer à nourrir l'animal. A ce stade, estimer son âge est important : en dessous d'un mois et demi, peu de chances qu'il soit sevré. Un chaton dont les yeux ne sont pas encore bien ouverts, ou dont les oreilles sont encore sur le côté de la tête sont en général le signe d'un animal très jeune (les vétérinaires se basent sur d'autres éléments : dentition, ossature, etc... pour être plus précis). Attention, s'il est vraiment trop petit et pas encore sevré, oubliez boulettes et croquettes : il va falloir biberonner. Toutes les 2 à 3 h. Et oui. Et pas n'importe quoi : le lait de vache est à proscrire car par adapté/mal digéré par les chats. Idéalement, prendre un lait spécial chats (vendu fort cher), sinon (bien que certains vous diront le contraire), utiliser du lait concentré non sucré (vendu en conserve), et y ajouter un jaune d’œuf par demi-conserve (ne pas en préparer trop à l'avance, ça se conserve mal). Testé et approuvé depuis des années et des années chez nous. Dernier détail : s'assurer que le chaton fait ses besoins : dans le cas contraire il faudra l'aider. En effet les chatons trop jeunes ne savent pas déclencher eux-même l'évacuation... c'est la maman qui s'en charge normalement en leur léchant le... la... enfin la zone. Évidemment pas question de leur lécher le machin : utilisez un coton humide, ça fera l'affaire.

Q : Pfff, finalement c'est galère un chaton. Qu'est-ce que je peux faire sinon ?
R : Pleurer un coup.

5► le camembert (au lait cru)
On l'a déjà dit plus haut, été est généralement synonyme de barbecue. L'occasion donc de s'empiffrer de trucs que la raison et le cardiologue réprouvent, tels que : chips, charcuterie et camembert de manger quelques plats frais et savoureux entre amis : houmous, tartines de pesto, dips de légumes, camembert... Camembert ?
La vérité est ailleurs. Quelque part en Normandie sans doute...
Oui, camembert. A la boite, au barbecue. Depuis que nous avons découvert cette technique, c'est devenu une tradition chez nous lors des barbecues d'été. Mais comment procède-t-on me direz-vous? Facile. D'abord, acheter un camembert. Pas n'importe quoi : il faut un camembert au lait cru, surtout pas de l'allégé, ça ne donnerait pas de bons résultats. La boite doit être en bois. Ensuite, l'idéal est de profiter d'un barbecue déjà lancé (pour cuire une viande par exemple). Voici comment on prépare la boite :
  1. ouvrir la boite
  2. enlever l'emballage plastifié, et les éventuelles étiquettes
  3. couper le fromage en deux dans le sens de l'épaisseur (ne faites pas une découpe droite, mais plutôt légèrement en cône, de façon à avoir un petit creux dans la partie du bas)
  4. mettre une larme d'armagnac (le cognac, le whisky, ou le rhum donnent aussi un bon résultat, et surement pas mal d'autres)
  5. ajouter quelques herbes (thym, romarin, ce qui vous fait plaisir, sauf du canabis : c'est illégal de faire un "space camembert")
  6. refermer le calendos
  7. le remettre dans sa boite
  8. si le couvercle du dessus est accroché avec des agrafes, je vous recommande de les retirer, ça sera plus pratique pour la suite
  9. prendre une feuille de papier alu
  10. placer la boite sur le papier alu et l'emballer avec
  11. placer le tout au milieu des braises encore chaude
  12. attendre que ça commence à sentir à quelques mètres
  13. sortir le camembert des braises et disposer dans un plat ou une assiette
  14. ouvrir délicatement l'alu et soulever le couvercle : logiquement, le calendos est tout fondu
  15. prendre des petits morceaux de pain, les piquer sur une fourchette et faire trempette dans le fromage fondu
  16. se régaler
On vous aura prévenu : l'alcool se met dans le camembert. Cuit, il sera inoffensif. Par contre, si vous sifflez la bouteille de whisky avant de préparer la boite, évitez de vous approcher du barbecue.


Foire aux questions :
Q : Mon camembert fait des grumeaux, c'est normal ?
R : Non, il doit être onctueux en dehors de la croute. S'il y a des grumeaux, c'est que soit il n'est pas assez cuit, soit vous avez pris un camembert pas adapté.

Q : Mon camembert fait "miaou", c'est normal ?
R : En aucune façon. Lâchez le chaton du point n°4 et allez vous coucher. Prévoyez la bâche que j'évoquais plus haut : je vous avais bien dit de boire avec Modération...

Q : Sérieusement, c'est vraiment bon ce truc ?
R : Carrément! J'aime pas le camembert d'ordinaire, et là j'adore. C'est bien simple, je n'en ai au frigo que pour ça.



Voili voilou. Pour mes "indispensables". Et comme on m'avait tagué sur Touïteur® pour cet article, je tag à mon tour 5 de mes followers :

7 commentaires:

  1. Réponses
    1. C'est l'effet chippendale en maillot de bain ça ;)

      Supprimer
  2. 1.
    Bravo pour le De Gaulle en uniforme ça a beau être évident, avec l'image ça devient limpide (comme du blanc)
    Dommage que le "Quand mon verre est plein je le vide, quand il est vide je le plains" ça passe mal à la moulinette de la FAQ :/
    2.
    Pire que le moustique-chat, il y a le moustique-étac, à tête d'écureuil, qui vise surtout les noisettes
    4.
    Pour les chatons, un copain melmacien m'a soufflé une idée : il faudrait créer des drive-in, enfin des "pensions" pour y stocker les chatons dans des appartements individuels en cartons, avec poignée pour le transport et un peu de nourriture pour tenir... mettons des frites par exemple tandis que les clients passeraient en voiture chercher leur menu à emporter, enfin "adopter un chaton", quoi :D
    5.
    Et si on faisait directement une boîte à camembert... en camembert ! Y a un filon là...

    Enfin bref, que du bonheur, je ne regrette pas ma lecture, merci et encore bravo :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, pour le "De Gaulle" c'est assez visuel... du coup, je me demande si les décapsuleurs sont appelés des "Rachida Dati" ?
      ...
      ok, je sors --> [ ]

      Supprimer
  3. Réfléchissons et récapitulons (hips) : si je trouve un chaton, je lui enfile un maillot deux pièces bien ficelé pour qu'il cesse de gigoter, je lui donne de l'eau, et si ça ne suffit pas, j'ouvre une bouteille de gros rouge avec le copain Charles, je lui tartine du camembert fondu sur le poil pour que les moustiques viennent s'y agglutiner, et quoi d'autre ?
    Ha, oui, je mets une bâche pour éviter que le chat collant ne colle sur le tapis persan et, en parlant de tapis, j'évite d'y faire tomber des braises brûlantes sinon ça va faire un tapis percé...
    Sinon, à part ça, j'aime bien la nouvelle plaque représentative du genre humain que l'on va visser sur la prochaine version de Voyager...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez oublié de lui mettre un uniforme de "De Gaulle" à votre chaton ;)

      Supprimer
  4. Marrant le De Gaulle!
    Chez nous, on appelle ça une portugaise, parce que quand tu soulèves, on voit les poils sous les bras.
    mais c'est pas gentil pour les portugaises qui sont très très canons, en vrai...

    RépondreSupprimer