vendredi 10 juillet 2015

L'arme à l'œil

Les êtres humains sont fascinants! Si si! Ne serait-ce que pour leur extraordinaire inventivité, qui semble ne connaître aucune limite, lorsqu'il s'agit de trouver un moyen efficace de trucider son prochain, et de le faire souffrir. Et en plus, merveille de la société de consommation, plus on se trucide à grands coups d'armes sophistiquées, plus ces dernières deviennent bon marché. Il suffit de voir le succès de la kalach' : environ 100 millions d'exemplaires en circulation dans le monde, soit environ une kalach' pour 60 habitants sur terre...

Je ne sais pas vous, mais moi la prochaine fois que je me retrouve avec plus de 58 personnes autour de moi, je prends la mienne : je préfère être celui qui tient le flingue que celui qui se prend une rafale dans le croupion. C'est d'ailleurs ce qui a poussé les américains à faire le second amendement à leur constitution concernant le droit à porter des armes. Enfin, c'est soit ça, soit une fascination morbide pour la roulette russe.
"Tu vois, le monde se divise en deux catégories mon ami :ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent.Toi, tu creuses."
Bon le problème avec les armes, c'est qu'en général ça tue des gens, et pas toujours les méchants (sauf à supposer que Cabu avait quelques cadavres dans son placard, le coquinou). Et je ne parle même pas des accidents qui font qu'on a plus de chances d'être blessé/tué par son propre flingue que par un psychopathe tatoué aux yeux injectés de sang (bien que cette description puisse probablement s'appliquer à pas mal d'ados un lendemain de soirée...). Du coup, plus il y a d'armes en circulation, plus les chances de se faire trouer la peau sur un malentendu augmentent.
Bien sûr, aucun lien avec cet autre graphique... Non. Aucun.

Et puis, je suis de la génération Mac Gyver, alors du coup, c'est vrai que les armes à feu, j'aime pas trop ça finalement : c'est lâche, gourmand en munitions, ça peut s'enrayer, et ça ne demande aucune subtilité. Tout le portrait des racailles incultes se réclamant soi-disant d'une religion.
Saletés d'incultes! Ou saletés d'un culte, comme vous préférez.
En effet, rien ne vaut la satisfaction de maraver les malandrins au corps à corps, avant de traîner leur cadavre encore chaud dans votre grenier pour un séchage en règle.
Mac Gyver? Non violent? Juste parce qu'il n'utilise pas d'arme à feu? Ah ah ah!
Bref, autant vous dire que chez nous, les gnomes n'ont pas été tellement sensibilisés aux armes, à part éventuellement par le biais de dessins animés présentant de tels ustensiles.
Un flingue qui fait peur.
Aussi, lorsque dernièrement, Xéna a commencé à traverser sa période peur du noir/des monstres sous le lit, j'ai été bien embêté lorsqu'elle m'a réclamé je cite "un pistolet à monstres". On a bien tenté de lui expliquer que les monstres craignaient les chatouilles et les chaussettes sur le nez : ça n'a duré qu'un temps. Et la chaussette de combat ayant montré ses limites (Xéna est passée maître dans l'art martial du Chaussette Kun Do), la course à l'armement a donc dû reprendre. Ne pouvant me résoudre à équiper ma princesse guerrière d'un truc en plastique bas de gamme du commerce ou d'une imitation trop proche d'un vrai pistolet, et la choupette refusant de se limiter à une épée à 4 mains en mousse, il m'a donc fallu me creuser la tête.
Le quoi? Le centre de gravité? Bah, c'est très surfait...

Seule solution, lui fabriquer l'objet de ses rêves. Problèmes :

  1. quel aspect lui donner?
  2. comment lui donner la capacité de lancer des projectiles?
  3. quel type de projectile ? (chaussette?)
  4. comment faire pour que ça reste sans danger?
Et bien la réponse à ces questions se trouve dans le tutoriel ci-dessous (je me permets d'emprunter à Paf-le-Paf son expression de tutokitu, fort adaptée en l'espèce) :

Tutokitu : le Patator® 2000 de chez Acme™ Papa Hérisson

Pour fabriquer un Patator® 2000, il vous faut :

  • du bois (pour ma part, une vieille chute de contreplaqué de 20mm)
  • un tuyau en pvc (chute de tuyau de gouttière de 80mm en l'occurrence)
  • des vis
  • de la peinture en bombe (optionnel, mais ça rend mieux)
  • des ballons de baudruches (genre ballons de fêtes d'anniversaires, je suis sur que vous en avez qui trainent)
  • des œufs kinder (les anciens : les emballages jaunes qui ressemblent à des Minions) pour les munitions
    Ça fonctionne. La preuve...
En outillage :

  • une bonne scie maniable et fine (genre scie à guichet si vous avez)
  • une visseuse/perceuse
  • de la toile émeri (papier de verre)
Et voici comment on procède :

  1. tracer au crayon le contour de la future crosse du patator (de préférence adapté à la taille de main du gnome).Vous pouvez éventuellement emprunter le Browning "baby" de votre dealer de schnouffe préféré comme modèle.
    Évitez juste de prendre le 44 magnum de Dirty Harry comme gabarit, votre gnome aura du mal à tenir le bidule.
  2. découper la forme.
    My name is Bond, Jean Bond.
  3. bien poncer les bords afin de rendre la prise en main confortable.
    A défaut d'être poli, il sera poncé.
  4. découper le tuyau de pvc (25 à 30 cm de long, mais je pense qu'on peut faire moins... disons que c'est bon compromis entre efficacité et aspect "menaçant").
    Après, vous pouvez la jouer "lance-rocket" si ça vous chante, mais j'ai peur que vous perdiez en efficacité.
  5. percer deux trous dans le tuyau à l'aplomb de la future position de la crosse (attention, juste d'un côté, de l'autre, côté qui sera vissé, de simples pré-trous suffiront)
    ♪♫J'fais des trous, des p'tits trous, encore des p'tits trous♫♪
  6. peindre les éléments à l'aide de couleurs criardes pour effrayer l'ennemi (technique dite de "Goldorak").
    Astérofulgur!
  7. assembler les éléments en vissant le tuyau à la crosse (le tournevis ou la visseuse passera par les trous fait précédemment).
    Faut pas croire, c'est cogité tout ça!
  8. prendre un ballon de baudruche non gonflé, faire un nœud au niveau de la valve, et découper l'autre extrémité.
    Et couic!
  9. L'enfiler à l'arrière du tuyau.
    C'est facile, c'est comme une capote. Comment vous dites? D'habitude c'est plus petit? Ah non, je ne vois pas...
  10. Prendre votre plus beau feutre pour y inscrire le nom de l'objet de goût que vous venez de créer.
    Nom clairement abusif, puisque l'objet est incapable de lancer une patate. Trop lourd.
  11. Tadaaaam! Vous voilà détenteur d'un Patator®2000. Placer un œuf kinder dans le bidule, tirer sur la valve du ballon, viser, relâcher, et hop.
video

Merci qui? Merci Papa Hérisson!

8 commentaires:

  1. Terrible ton patator ! Et la guerrière, elle en dit quoi ? T'as pas fait une vidéo en situation ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma guerrière? Elle dort avec ^^
      Non, pas de vidéo en situation. Enfin si, mais il faudrait que je floute leurs visages, et mon logiciel de montage est un peu basique...

      Supprimer
  2. Je plussoie : excellents Patators (enfin "kindersors" mais ça reste de la belle ouvrage, chapeau ! ). Les esthètes apprécieront l'harmonie crosse/ballon *courbette*.
    J'ai un peu bloqué sur "C'est quoi cette espèce de demi-soleil ?" puis j'ai réalisé "Ah non c'est une signature tête de hérisson, bien sûr"
    Mais sinon "NOOON!!! Pas MacGyver, c'est truqué, c'est forcé ! Ouiiin!" (J'ai pas dû voir cet épisode. Je suis déçu : il était juste anti-armes, pas anti-violence, snif)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vi, le "hérisson" qui orne les patators est ma signature stylisée ;)

      Supprimer
  3. Les monstres n'ont qu'a bien se tenir ! Elle peut dormir sur ses 2 zoreilles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Ou faire la baston avec son frangin -_-'

      Supprimer
  4. Je suis fan de Mac Gyver,
    Je suis fan de ton invention .
    C'est vrai que les armes à feu je n'aime pas du tout, mais là, ça me fait presque penser à un lance pierre amélioré ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu oui, le lance-pierre amélioré... sauf que ça n'est pas assez puissant pour lancer des pierres, ce qui m'arrange pas mal en fait, car à part à se cogner dessus avec, c'est clairement pas dangereux :p

      Supprimer