mercredi 14 janvier 2015

Les enfants sont adorribles!

Avertissement : ce billet contient de vrais morceaux de nostalgie gnangnan et d'authentiques pépites de mauvaise foi enrobée de Cétémieuavan™. Peut également contenir des traces d'arachide enrobée de chocolat.

Il fut un temps glorieux, une époque bénie des dieux appelée "années 80".
Aaaah, les années 80...

En ce temps-là :
  • le mur de Berlin (pour les plus jeunes de mes lecteurs : sorte de mur de Gaza made in Germany, ou sorte de Mur, mais pas en glace) semblait inébranlable, et les méchants communistes d'URSS symbolisaient la menace suprême contre le monde libre
    Les Marcheurs Blancs locaux étaient appelés "agents de la Stasi"
  • l'orgue Bontempi et Jean-Michel Jarre (pour les plus jeunes de mes lecteurs : sorte de David Guetta de l'ère Mitterrandienne, mais avec des lasers. Plein.) révolutionnaient le bruit la musique
    Sorte de concert de Jean-Michel Jarre
  • Mac Gyver (pour les plus jeunes de mes lecteurs : sorte d'improbable croisement entre James Bond, et José Bové Nicolas Hulot, capable de transformer un mixeur, une paire de bretelles et un concombre en god-ceinture hélice de hors-bord) donnait envie à toute une génération de porter la mulette d'avoir un couteau suisse et de mépriser les armes à feu
    Mac "Mulette de la Mort" Gyver
  • Goldorak (pour les plus jeunes de mes lecteurs : sorte de Vache-hilare® robotisée géante) anéantissait des hordes de Golgoths (robots) extraterrestres à grands coups de fulguropoings et de cornofulgur
    Sacrée Vachekirak®
  • les téléphones portables étaient rares, chers, et ressemblaient à ceci :
    Ok, c'est plus "portatif" que véritablement "portable" je suppose.
  • la France était à la pointe de la technologie grâce au Minitel (pour les plus jeunes de mes lecteurs : sorte d'ancêtre tout pourri de l'internet, le "36 15 ULLA" pouvant donc être considéré comme le vieil oncle consanguin de "Youporn")
    Certains le voient comme étant à internet ce que la 2CV est à la C4 : un ancêtre. Personnellement, je le vois plus comme la Trabant : une vieille tante stérile.
  • Windaube n'existait pas (enfin pas vraiment, Windaube 3.1 n'étant sorti qu'en 1992), et donc les écrans bleus Windaube non plus
  • il y avait des Treets® et des Bonitos®
    Fond dans la bouche, pas dans la main. Bon ok, un peu sur les hanches aussi...
  • et surtout, les enfants étaient formidables!
    "–T'as un gros nez monsieur!
    –Ah ah ah! Les enfants sont FORmidables!"

Et objectivement, vu ce à quoi les gosses des eighties (dont je fais partie) ont survécu, ils l'étaient probablement. Attention, ça ne veut pas dire qu'ils le soient resté! Beaucoup d'entre eux (dont je fais partie) sont probablement devenus de gros cons, grognons et misanthropes.

Mais hélas, cette belle époque est terminée :
  • l'indestructible mur de Berlin, symbole du communisme triomphant, a été réduit en morceaux, vendus fort cher et symboles du capitalisme charognard sans foi ni loi
    Les morceaux avec graffiti valent plus cher il parait...
  • Jean-Michel Jarre a raccroché la guitare vendu le synthé... (mais de mauvaises langues prétendent qu'il poursuit néanmoins son œuvre destructrice artistique)
    C'est bon, on t'a reconnu Jean-Mi!
  • Mac Gyver s'est finalement engagé dans l'armée pour flinguer de l'alien par paquet de 12, et a abusé des Tacos
    Quand je vous dit que les années 80 c'était mieux...
  • Goldorak est mort
  • les nouveaux smartphones seront bientôt aussi gros que les téléphones portatifs des années 80 (et coûtent toujours un bras)
    Même les téléphones sont prétextes à des concours de b...
  • le minitel n'existe plus
  • il y a eu Windaube 3.1®, Windaube 95® (de sinistre mémoire), Windaube Meuh®... et Micro$ot™ a tellement la trouille de sortir une bouse en "9" (comme les 95 et 98), que pour conjurer la malédiction éventuelle d'un potentiel Windaube 9®, il vont directement sortir Windaube 10® après Windaube 8®
  • plus de Treets® ni de Bonitos®, remplacés par des s'W et W
    C'est renversant!
  • et surtout, surtout : les enfants ne sont plus formidables!
    "–Bon écoute Charlie, la liberté d'expression a ses limites quand même..."
Et oui, les enfants de maintenant, c'est plus ce que c'était. De nos jours, les enfants sont blasés, pourris, gâtés. Aujourd'hui, les gamins se collent devant la télé à longueur de journée. Dans les années 80, si tu voulais regarder un dessin animé, fallait attendre les heures, voire les jours où ils étaient diffusés. Pis y avait qu'une télé : celle des parents, et tu pouvais toujours courir pour espérer mater tranquille les 5 minutes de Ulysse31 juste avant 20h pour peu que le JT de Mourousi ait une ou deux minutes d'avance.
Yves Mourousi : sorte de Claire Chazal de l'époque. En moins blonde, mais en plus journaliste.
Enfin, je dis qu'ils se collent devant la télé, mais en fait, ils sont plutôt penchés sur leur téléphone à longueur de journée. Dans les années 80, inutile d'espérer avoir son téléphone portable à 6 ans (d'façon t'a vu la tronche du bidule plus haut? Il t'aurait fallu une brouette pour trimballer le bouzin!) : tu collectionnais les images Panini et picétou.
Darwin, ce gros troll...
Et puis de nos jours, ils sont abreuvés de violence et de sexe partout, tout le temps... sur internet, à la télé, dans la rue. Dans les années 80, le monde était douceur, innocence et bisounours à part bien sûr les loubards, Rambo, Ken le Survivant, les affiches 4x3 avec des nanas à poil et les playmates de Collaro.

Tiens, prenons l'exemple de mes gnomes : en ce moment ils sont absolument horribles!


Xéna nous vrille les oreilles à la moindre vexation, préfère les vilains biscuits industriels aux délicieux gâteaux de maman Koala, veut qu'on s'occupe d'elle en permanence et toutes affaires cessantes, et refuse des plats qu'elle adorait jusqu'ici et qu'on préparait pour lui faire plaisir. Sans compter les caprices à géométrie variable de princesse à base de "j'veux faire toute seule!" mixé de "j'veux que tu m'aides!".
"Comment ça y a plus de nouilles?"

Et le P'tit Prince... parlons-en! En pleine phase "Kévin-de-la-Tourette" (syndrome fréquent à certains âges chez les enfants) il multiplie les gros mots ("caca", "pipi", "prout" et autres "caca boudin") et les vagues insultes ("t'es nul", "t'es moche", "patate pourrie"...) dans une recherche perpétuelle de la transgression et de la provocation. Et bien sûr, il conteste la moindre instruction donnée.
Un peu dark le P'tit Prince en ce moment (j'ai aussi hésité avec cette image)...
"–T'es nul!"

Et bien sûr, ils passent leur temps à se chamailler pour un oui pour un non... Alors que, franchement, nous autres de la génération 80, nous étions des petits anges.
...
...
Mais si, mais si.

Tiens, d'ailleurs voilà que j'entends encore Xéna qui chouine...
–Que se passe-t-il encore ma puce?
–Mon doudou *xnirf*... mon doudou Pinpin *xnirf*... on ne le retrouve pas!
–Allons allons, il ne doit pas être bien loin...
–*snif* Ma... ma... maman elle a déjà cherché partout... *bouhouhouhouhou*
–Je confirme... :(
–Euh... et bien euh... on va... euh... chercher encore? Et...
–Papa?
–Attends P'tit Prince c'est pas trop le moment là...
–Mais si papa! C'est parce que ma petite soeur Xéna elle est malheureuse, alors j'avais quelque chose pour elle. Tiens Xéna. Je te donne mon doudou pour remplacer Pinpin. Comme ça tu ne seras plus triste. Et moi, maintenant, je suis trop grand pour avoir un doudou.
–...
–...
–*xnirf* Merci grand frère  :')
Cet homme vient de rentrer dans... la quatrième dimension.

Purée! C'est malin ça! V'là qu'je chiale comme une midinette regardant la fin de "Titanic" moi (rapport au fait que cette andouille de Rose avait largement la place d'accueillir  cet abruti de Jack sur son pu#@1µ de débris flottant)... Ils sont adorables. Et mignons. Et horribles. Et ignobles. Ils sont adorribles! Ils sont mignobles!



P.S. : rassurez-vous, on a finalement retrouvé Pinpin. Et là ils se battent la trottinette. Tout est redevenu normal.
Une relation fraternelle normale quoi...

16 commentaires:

  1. ici LE gros mot suprême est "crotte de nez" et on a enfin passé cette période charmante de pipicacaprout (pendant 6 mois c'était la fête)
    Mes parents étaient ultra moderne, ils avaient un minitel à la maison, on passait nos commande de la redoute dessus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les miens pas trop : j'ai découvert internet dans les années 90 avec mon premier PC sous Windaube®95... Aaaaah, c'était la belle époque des premiers MMORPG tous moisis (graphiquement) tels que T4C... Faudrait que j'fasse une note sur les 90's tiens...

      Supprimer
  2. Ahahah, c'est pas faux...
    Ici aussi "caca boudin" et "pourri" sont à l'ordre du jour.
    Par contre, après une période "tempête" l'accalmie est arrivée (mais faut pas le dire trop fort).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes... heureusement que ça n'est qu'une phase -_-'

      Supprimer
  3. Oserais-je dire que mes premiers ordinateurs étaient un Commodore 64 et un Spectrum Z quelque chose ?
    Sans disque dur, sans enregistreur de disquette, sans rien !
    Fallait taper son programme chaque fois qu'on rallumait l'engin (ou alors sauvegarder sur cassette externe)...
    Brrrrr !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je me rappelle de ces machins :)
      N'empêche que c'était increvable ces trucs là. Tiens d'ailleurs, l'Atari de maman Koala fonctionne encore très bien... pas sur que le pc sur lequel j'écris ceci puisse tenir 30 ans lui...

      Supprimer
  4. mon père à mes enfants : "quand j'étais petit, il n'y avait pas de téléphone." moi (pressentant le décalage générationnel) : "il veut dire pas de téléphone du tout, hein, les portables n'existaient pas et il n'y avait que très peu de téléphone fixe!" mon fils : "c'est quoi un téléphone fixe?" mon pressentiment était loin du compte...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh eh! De toutes façons, comment veux-tu avoir une discussion sérieuse avec quelqu'un qui ne sait même pas ce qu'est un modem 56k et son joli grésillement de télécopieur ?

      Supprimer
  5. Exactement comme dans mes souvenirs! (à part les Bonitos® )
    J'adore la photo du DarkPetitPrince (la 2e est plus poétique mais moins reconnaissable au premier coup d'oeil)
    Trop mignon le coup du doudou (bien qu'apparemment trop éphémère aussi ^^ ).

    Bref, bon boulot, merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est curieux hein : ils sont capables de se pourrir l'un l'autre, de se coller des ramponeau et de se dire des horreurs, mais si l'un des deux est vraiment mal, l'autre va le soutenir à fond... un peu style "je ne supporte pas que tu pleures, sauf si j'en suis la cause". Faites des gosses...

      Supprimer
  6. Super résumé de cette époque ! :)
    Ca me fait penser à cette vidéo : http://www.dailymotion.com/video/xg7k0g_les-anciens-objets-geek-vus-par-des-enfants_tech

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent!!! Je ne connaissais pas cette vidéo! :D

      Supprimer
  7. Nostalgie SNIF et oui c'était mieux avant na !

    Nadège

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouaih enfin... sauf la coiffure de Mac Gyver quand même. Y a des limites.

      Supprimer
  8. Ben,c'est pas la même que toi,papa Hérisson ? Fufufu lol

    Nadège

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que ça dépend depuis combien de temps je n'ai pas croisé mon coiffeur ;)

      Supprimer