lundi 12 mai 2014

Stereotypes Débiles Surround

Depuis peu, je me suis mis sur Touïteur® (@PapaHerisson si ça vous intéresse, mais je vous averti, je n'y suis pas très actif à l'heure actuelle). Et comme pour l'inscription il faut trouver des gens à suivre, je me suis abonné, entre autres, au fil de Christine Boutin. Non, je sais... ça a l'air idiot dit comme ça, surtout à la lecture de certaines de mes précédentes notes, mais il y a une certaine logique à surveiller ses adversaires. Et puis il faut le dire, avec Titine, des fois, on rigole bien.
Et du coup, en épluchant ses tweets récents, je suis tombé là-dessus (retweeté d'un certain Pierre-Louis Nguyen en date du 4 mai il me semble) :
Le pictogramme n'est pas d'origine.
Vous commencez à connaître mon amour immodéré pour les préjugés et les stéréotypes de genre (mais pas que), vous vous doutez donc que mon sang n'a fait qu'un tour.
Ça va chier des bulles!
Au nom de qui, au nom de quoi nous inflige-t-on ces restrictions vestimentaires stupides et archaïques? Hein? Je vous le demande! En vertu de quels principes idiots venus d'un autre âge, serait-il interdit pour un papa de porter la jupe? Pourquoi n'aurais-je pas, moi aussi, le droit d'exposer aux regards la vision magnifique de mes superbes gambettes poilues et musclées? A quoi ça sert que Jean-Paul Gaultier se décarcasse depuis plus de trente ans à essayer d'imposer la jupe masculine?
Et en plus, il s'occupe du ménage...
Moi qui rêve de tenter le kilt, je trouve ça à la fois vexant et stigmatisant (mot très à la mode, du coup, c'est comme Touïteur®, je m'y met aussi). J'irais même jusqu'à dire que c'est de la discrimination! Et au delà des gesticulations de Titine Boutin et de ses copains de la "Manif' pour tous" ou de Civitas, les exemples de cette discrimination par des stéréotypes antédiluviens ne manquent pas. Allez hop, un petit top 5 comme ça, à la débottée.

Stéréotype n° 1 : combien de victimes de viol sont encore soupçonnées d'avoir été consentantes... car après tout, on ne viole pas un homme non? Si un homme se fait "violer", c'est qu'il devait être consentant en fait (c'est d'ailleurs la même chose pour les femmes... et en plus, elles l'ont surement un peu cherché en s'habillant sexy). Alors certes, les viols d'hommes sont certainement moins fréquent que les viols de femmes, mais ils existent néanmoins. Petit rappel au passage (pour les hommes comme les femmes) :
Zut... les jeux vidéos ne sont pas cités. On néglige trop souvent l'influence néfaste de Super Mario ou des Angry Birds.

Stéréotype n° 2 : combien de toilettes publiques (parcs d'attractions, restaurants, lieux publics...) sont équipées en tables à langer? De toilettes homme je parle... D'expérience, pas beaucoup. C'est bien connu, les hommes n'ont pas d'enfants en bas âge. Ou ne s'occupent pas de changer leurs couches.
Tout se tient : un homme en jupe rose pourra donc aller torcher son gnome.

Stéréotype n°3 : les écoles demandent parfois des accompagnateurs pour les sorties scolaires... il vaudrait sans doute mieux dire des accompagnatrices, car manifestement, les hommes ne sont pas toujours les bienvenus. C'est bien connu, tous les hommes sont des pédophiles en puissance, jamais les femmes. A ce sujet d'ailleurs, lisez les commentaires sur les articles évoquant des enseignants accusés de relations pédophiles... vous verrez que selon que l'enseignant était un homme ou une femme, la tonalité générale des commentaires change quelque peu, car c'est bien connu : si c'était une femme, elle était sans doute amoureuse, alors qu'un homme ne recherchait obligatoirement qu'un plaisir sexuel pervers qui mérite la peine capitale minimum.

Stéréotype n°4 : les hommes ne savent pas cuisiner, c'est bien connu. D'ailleurs les invités à un repas félicitent presque toujours la maitresse de maison. J'en ai encore fait l'expérience il y a peu en apportant des petits gâteau faits maison à mon travail l'autre jour, à partager avec mes collègues, l'une d'elles me dit ceci :
–Oh merci papa Hérisson! Et tu remercieras maman Koala  ;)
–Je dois la remercier de quoi? De m'avoir laisser utiliser la cuisine pour préparer les biscuits? Ou de vous en avoir laissé?
J'ai l'impression que pour beaucoup de gens, un papa en cuisine c'est de ce style...
Je précise que maman Koala cuisine divinement, pour autant, ça ne veut pas dire que c'est elle qui prépare tout ce qui se mange à la maison.

Stéréotype n°5 : les hommes ne peuvent pas comprendre la douleur des femmes qui accouchent. Les femmes sont des warriors, capables de supporter la douleur intense d'un accouchement, alors que ces chochottes de porteurs de testiboules n'en seraient pas capables, c'est bien connu. Le stéréotype est en revanche moins disert sur la réaction potentielle des femmes en cas de violent coup dans les valseuses si elles en avaient. Question purement oiseuse du reste puisque la biologie humaine est ainsi faite. Cela revient à opposer cancer du sein à celui de la prostate pour savoir qui est le plus vernis...




Mes choix de stéréotypes vous choquent? Vous les trouvez dévalorisant pour les femmes car passant sous silence les multiples stéréotypes dont elles sont victimes au quotidien? Vous avez raison... partiellement. Mon propos est volontairement outrancier : les stéréotypes humiliant pour les femmes sont bien plus nombreux... et tout aussi débiles. Au cas ou vous en douteriez, je vous invite à regarder cet édifiant petit film d'Eleonore Pourriat qui circule sur le net depuis quelques mois, il remet quelques pendules à l'heure.


Mais qu'ils concernent les hommes ou les femmes (ou même les homos, les étrangers, les jeunes, etc...), tous les stéréotypes ne sont rien de plus que ce que leur définition indique :

stéréotype /ste.ʁe.ɔ.tip/ masculin

    1. Représentation caricaturale.
        exemple : Le stéréotype de la blonde n’est pas épargné par la publicité.
    2. Idée toute faite acceptée sans réflexion.


Sans réflexion...  je crois que tout est dit.



Pour terminer, si Titine veut vraiment promouvoir des stéréotypes idiots sur Touïteur® à l'aide de BD pour les enfants, je lui propose de ne pas se limiter aux stéréotypes de genre. Les clichés racistes, homophobes et autres n'attendent que son soutien. En voici quelques uns qui devraient lui plaire :
Même pas eu besoin de la trafiquer celle-là d'image...
Hum... pas dit que celui-ci plaise à Titine.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire