lundi 3 juillet 2017

La Miss et la Cagouille (fable moderne).

Allez, tiens, une fois n'est pas coutume, je vous propose une petite fable. De ma composition, parce que bon, vu l'actu politique, je vous aurais bien collé "Les grenouilles qui demandent un roi", mais ça serait un peu facile je trouve...
En plus, une telle analogie, ça serait irrespectueux je trouve.
Du coup, je l'ai faite moi-même la fable. Et en alexandrins s'il vous plait, parce les alexandrins c'est toujours sympa : ça vous pose une fable tout de suite. Allez, on est parti :


La Miss et la Cagouille


Par une belle journée au sortir de l'hiver
Une reine de beauté (une Miss quoi! soyons clairs)
Se fait un bon footing dans un parc arboré
(c'est moins glauque qu'un parking et ça permet d'frimer
en justaucorps fluo qui fait saigner les yeux
et lui moule les lolos à faire bander un vieux).
Comptant les calories qu'elle brûle elle galope
"Autant qu'un bol de riz et une bonne escalope!"
Je sais messieurs, cette image est hypnotique. Mais passez à la suite tout de même...
Sprintant (maigre artifice) pour semer un relou
Imbibé à l'eau-de-vie qui crache un coup et tente :
"Tu m'files ton zéro-six tavu cé tranquillou"
La jolie blonde dévie et file par la tangente,
L'abscisse ou l'asymptote... (elle aime pas trop les maths)
Elle veut juste se barrer aussi vite que possible
Pour pas finir aux chiottes dans les griffes d'un primate
Tout prêt à la violer... si si, c'est très crédible!
"–Au secours il m'a parlé, il va me violer, pis je vais tomber enceinte et puis après..."
Et du coup elle se paume faute d'un bon GPS
Courant comme une môme le croquemitaine aux fesses.
Le casque de l'ipod vissé dans les esgourdes,
V'là qu'un gastéropode croise le chemin d'cette gourde.
Elle manque de l'écraser avec ses Adidas®,
Crie, saute de côté en faisant la grimace,
Et tombe comme une bouse en buttant sur une souche
Le nez dans la pelouse, du gravier plein la bouche.
♫♪ La la la la la laaa lalala ♪♫
La cagole s'agenouille en pestant un chouïa
Sur l'escargot casse-couille qui arrêta son pas,
Mais se ravise bientôt regardant le baveux
et se dit : "C'est ballot, il est pas bien teigneux!
Au milieu du chemin, il va finir en crêpe
Si jamais un péquin lui marche sur la tête!"
Surmontant son dégoût elle attrape la bestiole
Et en faisant la moue, la pose dans l'herbe folle.
"Yerk!"
Mais soudain la cagouille devient toute dilatée
Et sa forme se brouille : elle se transforme en fée!
"Bin ça c'est pas banal!" s'exclame la blondinette
La fée, plutôt cordiale, lui dit : "Fais pas cette tête!
Tu t'es montrée sympa, du coup j't'accorde un vœu
Mais on va faire fissa, j'ai pas qu'ça sur le feu!"
La fée a belle prestance, la blondinette se tâte :
"Je dois saisir cette chance, franch'ment ça s'rait l'éclate!"
"–Fais-moi confiance, je peux résoudre tous tes problèmes : chômage, argent, amour (je fais revenir l'être aimé en moins de 48h)"
Mais elle est emmerdée : elle n'a rien dans le citron.
Que peut-elle bien souhaiter? "Réfléchissons, voyons..."
"Tu serais bien mignonne de te magner le cul!
Tu veux quoi? Un iphone? Gagner au PMU?"
Dit la fée qui poireaute depuis bientôt une heure.
La ravissante idiote, qui a plutôt bon cœur
Voudrait plutôt un truc qui envoie du pâté
Et qui n'soit pas caduc à la fin d'la journée.
Un souhait des plus originaux!
D'un coup ça s'illumine dans la tête de la blonde :
"J'vais pas faire ma sagouine : je veux la paix dans le monde!"
"Purée la vache, c'est chaud!" dit la fée mal à l'aise
"C'est bien ton dernier mot? Car c'est un truc balèze!"
"Je n'changerai pas d'avis!" répond la fille butée
"C'est le rêve de ma vie, j'l'ai dit au comité!"
Du coup la fée gémit face à un tel obstacle
Elle fait de la magie, mais quand même pas de miracle.
"–C'est votre dernier mot? Il vous reste le 50/50, l'avis du public et l'appel à un ami vous savez..."
"Ok c'est bon ma belle, j'ai p'têt une solution..."
Finalement répond-elle après mûre réflexion.
"Fais-moi confiance, t'inquiète, on va se démerder."
Elle agite sa baguette, commence à incanter :
"Per Yercinia Pestis et cum Influenza
Apis et Anubis et abracadabra!"
La fée intime ensuite à la charmante enfant
D'faire des séances gratuites de gros câlins géants.
Câlins gratuits!
Au bout de moins d'un an, grâce à cet artifice
Un virus se répand, issu du maléfice
Et réduit à que dalle l'ensemble de notre espèce,
Dommage collatéral d'un vœu plein de hardiesse :
La fée a simplifié, éliminant la cause
Pour supprimer l'effet, grâce à une petite chose,
Un minuscule microbe provoquant le décès
Et ce, sur tout le globe, des humains imparfaits.

Moralité 1 :

Méfie-toi des non-dits lorsque tu souhaites un truc :
tu s'ras p'têt exaucé mais ça peut coûter cher
surtout si tu confies tel un pauvre trouduc
pour ça toute liberté à un malin compère.

Moralité 2 :

Fais gaffe aux beaux parleurs qui prétendent tout régler
d'un abracadabra ou d'un coup de baguette,
car c'est dans la douleur qu'ils vont solutionner
tous tes petits tracas en te coupant la tête.


vendredi 16 juin 2017

Faites des paires!

Alors que l'on s'apprête à célébrer les pères...
Oui, les papas, des fois, c'est chiant. (N.B. : lien vers la BD source de l'image en cliquant sur celle-ci)

... je me suis intéressé pour ma part aux paires qui font que l'on est père...

–Ah bah bravo, bel esprit! S'pèce de pervers!

Je parlais bien sûr des paires de gnomes. Car tel le témoin de Jéhovah ou le guerrier Sith, souvent par deux ils vont. Or, sachez-le chers lecteurs qui n'avez pas encore d'enfant ou alors juste un seul : la difficulté n'est pas en progression linéaire (exemple : 2 enfants = double de soucis), mais exponentielle (2 enfants = ennuis au carré, 3 enfants = ennuis au cube)!

Du coup pour ceussezécelles qui voudrait célébrer leur paternel comme il se doit, par le biais d'un petit présent fort à propos, rien ne vaut la sagesse de leurs illustres prédécesseurs. Or, il se trouve que certains ont eu l'heureuse idée de coucher par écrit dessin leurs misères modes d'emploi. Et à tout seigneur tout honneur, je commencerai par Papacube qui a eu l'excellente idée de publier un recueil de ses meilleurs strips aux éditions Tut-Tut.

Idée cadal n° 1 : "Ma vie de Papacube" par... Papacube

Papa"cube", comme Papa³ (papa au cube), car il a trois gnomes.
Pour ceux, je l'espère fort rares, qui ne connaîtraient pas Papacube, il s'agit ni plus ni moins que du papa super cool que tous les papas aimeraient être, c'est à dire à la fois :

  • papa
  • marié à une belle blonde plantureuse
  • geek
  • gamer
  • fan de manga et d'animes
  • chauve
  • drôle
  • cool
  • sympa
  • doué en dessin
  • doué en dessin de jolies filles plantureuses
Et en matière de paires, disons qu'il sait y faire puisqu'il...

–Ah ouaih, je vois... il dessine de jolies filles plantureuses dotées d'une belle paire de... bravo, bel esprit! Pervers!

... a eu des jumelles après sa première fille. Je parlais un peu plus haut de difficultés exponentielles, et bien Papacube, il est gamer jusqu'au bout : quitte à être papa, il le fait en mode hardcore, avec trois enfants à deux ans d'écart (1 aînée + 2 jumelles), sans sauvegardes. Un ouf je vous dis.

Bref, son bouquin ça raconte la vie d'un papa et de sa petite famille, et c'est un condensé du meilleur de la substantifique moelle du concentré de ses dessins les plus hilarants, ça ne coûte que 15€ et la poilade est garantie. Bon, ok moi on me l'a filé gratos, merci Mickaël, mais ça ne change rien, j'ai adoré quand même  ;)

Allez, en bonus, celui qui en parlera le mieux, c'est Papacube lui-même, récemment invité dans "la maison des maternelles" sur France 5, dans la séquence que voici (de rien Mickaël, ça me fait plaisir) :
Allez Micka montre nous tes tiffes, ça fait longtemps qu'on les a pas vues...  :D


–Ok, Papacube c'est super, mais tous les papas ne sont pas des geek en puissance. Alors pour ceux-là, on fait quoi?

No problemo, j'ai un plan B. Une paire encore, car comme le dirait Yoda : "Toujours par deux ils vont : le maître, et l'apprenti." Et ce plan B s'appelle...


Idée cadal n°2 : Raoul en milieu naturel

Raoul, est une sorte de tyran. Un adorable tyran, mais un tyran tout de même...

(Véropée) (l'auteur) à elle aussi une magnifique paire...

–Non mais dit donc! Garnement!

... de gnomes, puisqu'elle est la maman de deux adorables monstres tyranniques : Raoul et sa petite sœur Mimi.
Le choix du roi comme on dit. Je sais, j'ai le même.
Subtil croisement entre le p'tit Spirou, le p'tit Nicolas (le coup de crayon de Véropée n'étant pas sans rappeler celui de Sempé à mon sens), le petit prince, et Predator, Raoul est ce petit garçon que tous les détenteurs d'enfants, à l'exception peut être de Marc Dutrou, ont ou ont eu à un moment donné :

  • trognon
  • égocentrique
  • narcissique
  • gourmand
  • adorable
  • affectueux
  • colérique
  • poétique
  • fatiguant
  • joyeux
  • grognon
  • impatient
  • gentil
  • insupportable
  • contrariant
  • gnome, tout simplement

Il y a du Raoul et du Mimi dans chaque gnome. Ou l'inverse, on ne sait pas bien. En tous cas, ce qui est certain, c'est que les aventures de Raoul (en milieu naturel donc), que l'on peut suivre ici ou encore  depuis quelques années déjà vont certainement vous parler et vous rappeler des souvenirs.

Et vous pourrez acquérir ce bel ouvrage paru chez l'éditeur Jungle, pour la somme modique de 12,95€.
video


–Ouaih, bon, et si je ne trouve pas mon bonheur dans tout ça?

Et bah dans ce cas, il vous reste toujours le collier de nouilles ou le cendrier en papier mâché. ou un chaton.
Miiiii!

mardi 2 mai 2017

Doit-on vraiment se soucier du candidat-thon?

Il ne vous aura sans doute pas échappé que je n'ai rien publié au mois d'avril. Bon je dois admettre que j'ai été pas mal occupé, entre autres choses à me prendre 40 piges. Mais ça va, je le vis bien hein...
C'est rien, juste une poussière dans l’œil.
Et puis... il faut dire qu'il y a eu le premier tour de l'élection pestilentielle présidentielle...

–Rhoooo pinaise, tu vas encore nous faire un article sur l'élection? Pffff, c'est bon, ça gave là...
–Dis donc margoulin! C'est mon blog, je fais c'que j'veux! #naméo

... et je vous avoue que vu le résultat, je me suis retrouvé à faire de la philosophie amérindienne.

–Hein?

J'ai eu le syndrome de l'apache blanche.

–Ah bah bravo, voilà encore une vanne bien pourrie.
–Merci, ça me rassure, c'est le signe que ça va mieux.

Bref, comme bon nombre d'entre vous je suppose, je déborde d'enthousiasme pour l'affiche qui nous est proposée pour ce second tour, je veux bien sûr parler de Barbie Facho contre Ken Employé de Banque.
Choisissez votre candidat en plastique, livraison sous 15 jours.
Enthousiasme bien compréhensible, puisque par la magie de la 5ième République, en cumulant les votes pour les 9 autres candidats, les abstentions et les votes blancs ou nuls, nous nous retrouvons au second tour avec deux candidats pour lesquels environ 30 millions de français n'ont pas voté au premier tour. Une petite moitié de la population française quoi. Une paille.
Ne les adoptez pas : abandonnez les dans un refuge, ou sur le bord d'une autoroute. Si si, ça vaut mieux pour eux.
Ah oui : et pour la deuxième fois en 20 ans l'extrême droite parvient au second tour de l'élection présidentielle. Dit comme ça, ça n'a l'air de rien, mais pour rappel s'il en est besoin, l'extrême droite est :

  • xénophobe
  • libérale voire ultralibérale (ne vous fiez pas au discours genre "je suis l'amie des pauvres" de Marine, c'est de la poudre aux yeux : les eurodéputés FN n'ont pas pas bougé le petit doigt pour empêcher la mise en place des accords de libre échange TAFTA et CETA, ni fait quoi que ce soit pour protéger les citoyens européens des abus des grosses multinationales, alors bon, ça promet...). En gros Marine vous propose un capitalisme Franco-Français : vous faire entuber et licencier par un riche patron français plutôt que par un riche fond de pension américain. Bon, dans les deux cas on l'a dans le baba, mais avec Marine, le baba sera français. Ou russe, on ne sait pas trop.
  • anti-européenne (mais ne crache pas sur l'argent du parlement européen hein...)
  • ultrasécuritaire : vous avez aimé l'état d'urgence? Alors vous allez adorer la version FN. J'espère juste que vous kiffez les miradors, les bergers allemands, les fouilles rectales et les imperméables en cuir noir...
    Oui, forcément, vu comme ça...
  • ami de Poutine. C'est cool, on va pouvoir chevaucher des ours.
    ♫ I'm a poor lonesome kosaque... ♪

Tout de suite, la présence du FN au second tour est moins banale. Et puis ça a un petit goût de remake franchouillard d'une superproduction américaine...
Hillary Macron contre Marine Trump

En même temps, les mêmes causes produisant les mêmes effets, ça n'a rien de franchement étonnant : les gouvernements de droite comme de gauche ont menés les mêmes politiques en mode foutage de gueule avant et après le 21 avril 2002, fallait pas s'attendre à un miracle. Si on ajoute à ça le remplacement du vieux Jean-Marie par sa fifille qui a tout fait pour adoucir l'image de son parti (juste l'image hein, faut pas rêver : dans l'entourage et à la base dure c'est toujours le même rassemblement de fachos nostalgiques du 3ième Reich) avec la complicité jemenfoutiste de beaucoup de médias et sans doute de certains gouvernement trop contents d'agiter cet épouvantail à tout va.

Par contre, contrairement à 2002 ou l'adversaire était ce vieux briscard de Chirac, ce coup-ci l'alternative est un jeune cadre dynamique avec une tête de trader en bourse qui va nous piquer notre pognon avant de se barrer au Seychelles avec la caisse.

En 2002, Chirac ça faisait 7 ans qu'on le pratiquait comme président (et plus encore comme ministre, premier ministre, etc...). Tout le monde savait que c'était un vieux filou, mais il avait encore un certain capital sympathie, et puis on savait plus ou moins à quoi s'attendre, d'autant qu'en face, le père Jean-Marie foutait quand même les chocottes : on se l'imaginait bien venir nous cramer les testiboules à la gégène s'il était élu et qu'il en venait à nous considérer comme un opposant politique. Du coup, sans surprise, Chichi l'a emporté avec plus de 80%.

Ne nous faisons pas d'illusions : ça ne se reproduira pas cette année. En supposant que Joe Dassin Macron l'emporte (ce qui est quand même assez probable), ça sera certainement avec beaucoup moins d'avance que l'autre vieille canaille...
On ira... ou tu voudras quand tu voudras... et on s'aimera encore, quand le PS sera mort...♪

On sent d'ailleurs la lassitude et le peu de motivation des électeurs cette année : pas (ou très peu) de manif' anti-FN, pas de "front républicain" franc et net, aucun répondant aux appels à la victoire la plus nette possible de Macron. Sur les réseaux sociaux, l'idée du #sansmoile7mai prend de l'ampleur. L'on se chamaille sur le mieux à faire : voter blanc, ou ne pas voter. Ou voter Macron mais bon, bof...

Il faut dire que Macron n'envoie pas vraiment des paillettes arc-en-ciel non plus :
  • détricotage du code du travail (officiellement pour le simplifier... vous la sentez la poignée de gravier qui se profile? Non? Toussez un coup, ça va bien se passer...) : UBER c'est l'avenir, même si ça a un petit arrière goût de XIXième siècle...
  • aucune planification de transition écologique (pffff, l'écologie, c'est so 90's, c'est has been... même Trump s'en contrebalance, on va pas s'emmerder hein...) : d'façon, l'écologie ça rapporte pas de thune.
  • l'agriculture bio? bof, surement un truc de bobo, aucun avenir. ♥ Monsantox® ♥
  • la moralisation de la finance? AH AH AH AH!!!

Détail amusant (enfin amusant... façon de parler) : pas de réelle stigmatisation des électeurs de Marine ce coup ci. On les "comprend". On les pardonne. Ils sont aveuglés par les sirènes lepenistes et par la sourde colère antisystème qui les anime. Par contre ces salopiauds qui veulent s'abstenir ou voter blanc, il faudrait les pendre avec leurs tripes ces sales graines de fachos pro-FN! Et là j'ai envie de dire : allo? Vous avez suivit le film dernièrement? Je ne sais pas si l'abstention profite au FN, mais si Marine gagne, ça sera à cause de ceux et celles qui auront voté pour elle, pas à cause de ceux qui auront fait un gros fuck à ce choix tout pourri. Et aussi pas mal à cause de Joe Dassin qui n'aura pas été capable de donner envie de voter pour lui. Mais rassurez vous : Joe a quand même de fortes chances de l'emporter, malgré une abstention sans doute importante qui réduira d'autant sa marge de victoire. Mais ça on s'en fout : la magie de la 5ième République fait que le vote blanc n'est pas pris en compte, et que l'abstention, même si elle fait les gros titres des journaux, ne l'est pas plus. Autrement dit : si seuls 10 électeurs se prononcent (soit 99,9999% d'abstention en gros), et que Macron obtient 6 voix, et bien il gagne à 60% des suffrages. Hop emballé. La démocratie c'est magique.

Et il fera comme les autres avant lui : il se prévaudra de représenter la majorité des français (quand bien même il n'était pas le choix de 30 millions d'entre eux au premier tour) pour faire passer ses mesures libérales avec ou sans vaseline. Et les mêmes causes produisant les mêmes effets, on sera bon à recommencer au prochain candidat-thon dans 5 ans.

Finalement, cette élection est une bonne illustration du principe de la biscotte de Papa Hérisson : si plusieurs possibilités sont offertes, c'est la plus con qui s'appliquera. Inévitablement.

Évidemment, on peut se dire qu'il est toujours préférable de se préparer à des mouvements sociaux contre les mesures libérales d'Emmanuel Macron que contre les mesures liberticides de Marine Le Pen :

Mais en toute honnêteté, je n'aurai pas le cœur d'en vouloir à ceux qui s'abstiendront ou voteront blanc. Moi-même je ne sais pas encore ce que je ferai le 7 mai, ni qui l'emportera.

[edit : et une autre vidéo contradictoire]


Ce dont je suis sûr, c'est que nous serons 65 millions à avoir perdu le 7 mai. Nous serons alors peut-être au bord du gouffre...

... mais rassurez-vous, il nous reste encore les législatives pour faire un grand pas en avant.